GRAND DÉBAT NATIONAL: Synthèse.
Le mouvement sportif s’implique et propose!

Le CDOS du Nord a organisé le 9 mars 2019 à Marcq-en-Barœul un Grand débat pour  les licenciés du département.
15 personnes présentes (dont 4 jeunes en service civique).

Voici la Synthèse:

1/ Le rôle des associations et comment se faire mieux entendre ?
Le sport favorise le lien social mais au-delà de ce maillon, le sport doit être un DROIT : on a tendance à enlever au sport sa vocation initiale pour tendre vers le social, alors que le sport même en crée implicitement.

Le constat général ressenti est le désengagement de l’État :
il y a une réelle mutation du
sport en France. Nous avons besoin de moyens pour affirmer notre rôle.

Les associations ne sont pas assez aidées, reconnues et suivies par les instances politiques.

Les bénévoles ressentent un sentiment « d’abandon », ils « s’épuisent » face à la lourdeur administrative et réglementaire (exemple des dossiers de demande de subvention qui sont de réelles « usines à gaz »).
« Les bénévoles sont des personnes de terrain avant tout ».

Quelles solutions ?

Création d’une structure RESSOURCE : définir à quel échelon, collectivités territoriales, départementales ;

But : Homogénéiser les moyens et les aides en proposant un accompagnement en termes de communication, de recherches financières et d’aides administratives.
Cette structure serait composée de plusieurs acteurs (bénévoles, élus, juristes …)

Paroles de bénévoles : « Ensemble on va plus loin » , « Ensemble on a plus de poids »

Paroles d’Élu :
Intervention du Maire de la commune d’accueil : Appui favorable à cette
perspective qui souligne « La pratique du sport est une école de valeurs : une ville a besoin de son tissu associatif. »

Les oMs ou les oTs (forme juridique à considérer) ont un rôle de conseil, aides administratives et financières.

– Reversement par les entreprises des fonds à l’identique comme appliqué à la Culture ;
– Reversement de la TVA appliquée aux achats sportifs et dédiés aux équipements
sportifs ;
– Bénéficier d’avantages économiques au niveau des transports.

2/ Comment susciter la volonté de s’investir comme bénévole au sein d’une association ?

Il faut proposer « une pédagogie de l’engagement » et cela à travers la mise en place d’une communication positive et optimale : s’engager n’est pas (ne doit pas être) uniquement synonyme de contraintes.

Focus et présentation du rôle, des missions et de la composition de la future Agence Nationale du Sport qui doit être mise en place le 4 avril 2019.

Quelle proposition pour s’assurer de l’équilibre et de la transparence des répartitions ?
– Création d’un « Comité des Sages » en charge de la présentation et de l’analyse des dossiers de demande de subvention avec représentation des deux parties :
le
Mouvement Sportif et les Élus.

A noter les chiffres générés par l’emploi sportif dans le Département du Nord afin de montrer son impact.